was successfully added to your cart.
Thèmes d'année

Demeurez dans mon amour – 2015

By 1 mars 2018 No Comments

Demeurez dans mon amour – 2015

Nous voici au début de la troisième étape de notre parcours autour des vertus théologales. Après la Foi et l’Espérance des deux années précédentes, nos rencontres mensuelles vont se vivre plus que d’habitude encore sous le signe de la Charité. Choisi en concertation avec la Coordination Internationale, le titre retenu pour développer ce thème est un appel du Christ : “Demeurez dans mon amour” (Jn 15,9).

    • Septembre : 1 Co. 13,1-13. Dans ce texte, appelé communément “l’hymne à l’amour”, saint Paul affirme avec force : “s’il me manque l’amour, je ne suis rien”. Une manière de dire que l’amour est le chemin qu’il faut suivre pour être véritablement humain.
    • Octobre : 1 Jn 4,7-21. Jean nous livre une méditation sur le mystère de l’amour de Dieu. Cet amour n’est pas un attribut de Dieu mais qualifie son être tout entier : Dieu est amour. C’est cet amour qu’il nous offre en nous donnant son Fils bien-aimé. L’accueil de cet amour dans nos vies est désormais le chemin de la perfection.
    • Novembre : Luc 10,25-37. Cette confrontation entre Jésus et ce docteur de la Loi a pour but de discerner ce qui doit être l’essentiel de nos vies : aimer. Mais l’amour avant de faire de nous des hommes obéissant aux préceptes de la Loi doit d’abord faire de nous le prochain de tous ceux qui ont besoin de miséricorde.
    • Décembre : Jn 3,16-21. Dans sa rencontre avec Nicodème, Jésus annonce ce qui est au cœur de sa mission. Dans son amour pour le monde le Père a envoyé son Fils, non pas pour le juger mais pour le sauver.
    • Janvier : Lc 4,16-22. Dans la synagogue de Nazareth Jésus lit solennellement un passage du livre d’Isaïe. Après avoir refermé le livre, il affirme avec force qu’il vient accomplir cette prophétie de la miséricorde. Dans le mystère de l’Annonce du Royaume, nous proclamons la miséricorde de Dieu dans notre monde d’aujourd’hui.
    • Février : Heb 2,5-18. A travers son mystère pascal, Jésus a été couronné de gloire. Il est désormais le “grand prêtre miséricordieux” qui est le seul à pouvoir enlever le péché du monde. Le mystère de la Présentation au Temple, lieu où les grands prêtres exercent leur charge, annonce celui qui est l’unique “grand prêtre”, visage de la miséricorde du Père.
    • Mars : Lc 5,17-26. Porté par des amis, un paralysé est descendu, à travers le toit d’une maison, devant Jésus. Voyant la foi de ces hommes, prêts à tout pour la guérison de leur ami, Jésus lui pardonne ses péchés et le remet debout. Comme dans le mystère de l’Annonciation où la foi de Marie devient chemin de miséricorde, la foi de ces hommes a permis de voir réalisées “des choses extraordinaires”.
    • Avril : Lc 23,39-43. Suspendu en croix entre deux malfaiteurs, Jésus assure à l’un d’eux qu’il sera “aujourd’hui” avec lui dans le Paradis. Le mystère de la Crucifixion révèle que dans la miséricorde de Dieu il n’y a pas de limite au pardon.
    • Mai : Eph 2,1-8. Dans un monde marqué par le péché et la mort, la richesse de la miséricorde de Dieu vient faire triompher le pardon et la vie. Dans le mystère de la Résurrection nous célébrons cette vie nouvelle donnée par le Christ.
    • Juin : 2 Co 5,14-20. Notre relation au Christ concerne notre intelligence mais surtout notre cœur. Paul confie aux chrétiens de Corinthe comment il est saisi d’amour pour le Christ devant le don de sa vie pour nous et le chemin de réconciliation qu’il nous a ouvert. Dans le mystère de Pentecôte, l’Esprit Saint nous donne cette connaissance du cœur pour contempler le visage du Christ.
    • Juillet : Lc 6,31-38. Le Christ nous invite à être miséricordieux comme le Père. Cette miséricorde consiste à aimer sans limite et sans retour en ouvrant son cœur à tous. Par son “fiat”, Marie s’abandonne à l’amour miséricordieux du Père qui donne son Fils au monde pour le salut de tous. Cet abandon, manifesté dans toute sa vie, est reconnu et célébré dans le mystère de son Couronnement