was successfully added to your cart.

Feuillet

Septembre 2018 – n°434

By 26 novembre 2019 No Comments

Septembre 2018 – n°434

Prendre la parole n’est pas forcément chose simple. Certains ont toutes les facilités de caractère et d’expression pour faire de beaux discours. D’autres sont tétanisés à l’idée de devoir s’exprimer en plus ou moins grand comité. Pourtant, que l’on ait ce charisme ou pas, le disciple de Jésus est invité à parler, à proclamer, à dire sa foi. Quelquefois c’est un mouvement intérieur qui le pousse comme le prophète Jérémie : “Je me disais : ‘Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom.’ Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir” (Jer 20,9). Une prise de parole qui est un véritable acte de foi car, comme le dit Jésus à ses disciples : “Ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous” (Mt 10,20). Avec lui, tout au long de cette année, nous vous proposons d’oser dire :
• Septembre : “Venez et voyez”. Il faut oser partir, il faut commencer par suivre le Christ comme le publicain Matthieu (Mt 9,9-13) pour permettre la rencontre. Une rencontre qui est une Visitation à travers laquelle se révèle toute la miséricorde du Seigneur.
• Octobre : “Je ne suis pas digne”. C’est sans doute la première parole à dire à Jésus comme le centurion romain (Mt 8,5-10). Comment dire autre chose devant le Saint de Dieu comme nous apprend à le faire l’Eucharistie.
• Novembre : “Notre espérance”. Devant la mort de son frère Lazare (Jn 11,21-27) Marthe trouve les mots pour dire sa foi au Christ qui est la résurrection et la vie. Le couronnement de la Vierge Marie vient accomplir ses paroles du Magnificat. Osons, nous-aussi, témoigner de l’espérance qui est en nous.
• Décembre : “Gloire à Dieu”. Dans la nuit de la Nativité c’est le ciel qui chante à travers les Anges (Lc 2,13-20). Avec eux osons témoigner des merveilles de Dieu pour le Salut du monde.
• Janvier : “Notre Père”. Comment savoir ce que nous pouvons demander à Dieu ? Jésus nous dit qu’il faut d’abord demander l’Esprit Saint au Père (Lc 11,9-13). Mais dans la prière qu’il a laissée à ses disciples, il nous donne d’autres mots encore. Alors, comme aux Noces de Cana, faisons tout ce qu’il nous dit.
• Février : “Me voici Seigneur”. C’est la réponse de tout disciple à l’appel du Seigneur (Jn 1,43.45-49). C’est la réponse de Marie à l’Annonciation : “je suis la servante du Seigneur”. Avec eux, osons être disciples.
• Mars : “Seigneur, sauve-nous”. C’est le cri des disciples dans la tempête (Mc 4,35-40). Quelquefois nous n’osons pas crier nos peurs, nos souffrances devant le Seigneur. Au jour de son Agonie, Jésus a pourtant demandé que la coupe s’éloigne de lui ! Alors n’ayons pas peur, suivons le Maître et osons supplier avec lui.
• Avril : “La Résurrection”. Au bord de la piscine de Bethzatha, Jésus ordonne au paralysé de se lever (Jn 5, 1-9). Dans le mystère de sa Résurrection, c’est le même ordre qui nous est donné : “Eveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts et le Christ t’illuminera” (Ep 5,14). Osons croire en cette parole incroyable. Alors, nous aussi, nous oserons dire autour de nous, au nom du Ressuscité, des paroles qui relèvent.
• Mai : “Tu sais bien que je t’aime”. C’est la réponse de Pierre à Jésus au bord du lac après la résurrection et après son … reniement (Jn 21, 15-17). C’est sur l’amour qu’est fondée la mission de Pierre comme celle de tout apôtre du Seigneur. Mission rappelée aux disciples lors de l’Ascension : “Allez, de toutes les nations, faites des disciples” (Mt 28,19).
• Juin : “Notre joie”. C’est la joie qui nait dans le cœur des disciples qui reconnaissent le Ressuscité (Jn 20,19-22). Au jour de la Pentecôte, les disciples annoncent dans la joie la Bonne Nouvelle de la Résurrection. Osons témoigner sans cesse de cette joie.
• Juillet : “C’est vraiment lui le Sauveur du monde”. Ainsi parlent les Samaritains après avoir rencontré Jésus (Jn 4,40-42). Le salut n’est plus l’apanage d’un seul peuple car le Royaume est ouvert à tous. Alors osons Annoncer le Royaume.